Max Havelaar en campagne pour le coton équitable

Publié le par Lucie Gaudens

Max Havelaar France lance une grande campagne de mobilisation en faveur de la filière coton équitable.
Son objectif: convaincre les marques françaises de prêt-à-porter d'intégrer du coton équitable dans leurs collections. Max Havelaar

Pour cela, l'association invite les consommateurs à "couper leur étiquette"! Des étiquettes qui seront collectées jusqu'au 27 février sur les campus et dans les rues commerçantes des grandes villes de France afin de constituer de grandes fresques. 
Mais la vraie nouveauté, c'est l'œuvre collective qui sera créée en parallèle sur le web: le "premier clip pétition", qui se construit sur un titre de la chanteuse Micky Green grâce aux étiquettes que déposent les internautes. (Vous coupez votre étiquette, vous signez la pétition et au bout d'un certains nombre de signature le clip se poursuit... vous avez compris?) C'est une démarche originale, et j'ai trouvé le site vraiment sympa.

Pour soutenir l'opération, Max Havelaar s'est appuyé en particulier sur les étudiants en leur proposant de devenir les ambassadeurs du projet. 50 étudiants sur toute la France qui auront pour mission d’organiser la collecte des étiquettes et la signature de la pétition sur les campus et faire le lien avec la coordination nationale. Les étudiants seront formé et suivi notamment par l'agence Buzzeo, et auront la possibilité de remporter des lots. http://www.maxhavelaarfrance.org/50-etudiants-pour-changer-d


Rappelons-le, les producteurs de coton des pays en développement ont de réelles difficultés face au marché. Ils sont bien souvent contraints de vendre leur récolte à perte, alors qu’ils dépendent de cette culture pour subsister. La filière coton équitable est là pour leur apporter une solution concrète en leur donnant collectivement les moyens de prendre en main leur propre avenir.

Le site de campagne: http://www.changeonsdetiquette.fr

                                                                                    

Publié dans Coup de pub

Commenter cet article