Lancement de la campagne "Porteurs d'eau"

Publié le par Lucie Gaudens

Samedi 5 juin, a eu lieu sur le Pont des Arts, le lancement de la campagne "Porteurs d'eau" de la Fondation France et Libertés Danielle Mitterrand. Une campagne de sensibilisation sur le droit à l'eau potable pour tous, soutenue par de nombreuses personnalités comme notamment Philippe Starck qui a désigné tout spécialement pour l'opération une "feuille d'eau" (cf Danielle Mitterrand et Philippe Starck, porteurs d'eau ).

 

 

 

Un peu déçue par ce lancement de campagne, où je m'attendais à davantage d'animations comme annoncé sur  le site de la Fondation ( "performances d'artistes, animations..."). Peu de monde pour un samedi après-midi, et arrivée à l'un des stands j'assiste même à un petit clash entre un passant signataire de la charte "Porteurs d'eau" et les membres de l'association.

En effet, pour promouvoir cette campagne, la fondation tout en informant les passants de ses actions et des besoins en eau potable, propose également d'adhérer à la communauté des "Porteurs d'eau". Pour en faire parti, il vous faut simplement signer la charte prévue à cet effet, et une des "feuilles d'eau" de Starck, (normalement vendue 5 euros au profit de la fondation), vous est exceptionnellement offerte... MAIS à condition seulement d'accepter de vous faire prendre en photo, une feuille de cahier avec votre nom entre les mains. Et c'est là tout le problème, car cette photo est susceptible d'être réutilisée par la Fondation sur le Web et ça n'est pas du goût de tous! Et même pour les personnes qui ont accepté de rejoindre la communauté et d'adhérer aux valeurs et programmes de la Fondation, celle-ci est formelle: "pas de photo, pas de feuille d'eau!".

Résultat, ça en a refroidit plus d'un (moi la première), d'autant que la photo n'est pas très chouette puisque plutôt que de tenir cette belle bouteille design, vous vous retrouvez à tenir une vulgaire feuille de cahier arrachée où se trouve votre nom (ça donnait un petit côté photo carcérale, c'est en tout cas la première image qui m'ait venue à l'esprit!). Bref, ça faisait vraiment : "souriez, vous êtes fiché!"

Pourquoi ne pas avoir prévu tout simplement un stock à offrir aux 100 premiers arrivants par exemple, ce qui aurait attiré plus de monde (effet d'attroupement), d'autant qu'il faisait sacrément chaud! Ou rendre cette photo facultative ou plus sympathique en posant avec l'une des nombreuses personnalités venues soutenir l'opération... Le positionnement était en tout cas trop rigide et je ne suis pas sûre que ça ait rendu service à la fondation.

 

 

SL381805.JPG SL381807.JPG

SL381808.JPG

SL381809.JPG

SL381816.JPG

Publié dans Actu & Evénements

Commenter cet article

poilane emmanuel 14/06/2010 09:47


Madame,
Je serais ravi de vous montrer les photos prises sur le pont des arts malgré votre regard un peu réducteur de notre opération. L'obligation légale de savoir qui nous photographions nous oblige à
faire la photo avec le nom de la personne au cas ou celle ci se retournerait contre nous. Pour autant, nombreux sont ceux et celles qui ont joué le jeu et l'ambiance aura été bon enfant jusqu'au
soir avec des photos magnifiques à retrouver bientot sur notre site. Bien à vous